La Leçon de couture Pierre Edouard Frère

 

"La Leçon de Couture" Pierre Edouard Frère

Fils d’un éditeur de musique, il entre en 1836 dans l’atelier de Paul Delaroche à l’École des beaux-arts de Paris, où il remporte de nombreuses distinctions.
Il débute au salon de 1843, et ne tarde pas à se faire une grande réputation dans la peinture de genre : type d’œuvre peinte ou dessinée qui figure des scènes à caractère anecdotique ou familier. 
Il se fera connaître du grand public par ses gravures, d’enfants et d’intérieurs de gens modestes.

La leçon de couture : 2 générations face à face. Une enfant l’ouvrage à la main sous le regard attentif de sa grand mère tricote. 
La grand mère est installée dans son fauteuil, la chaise sur laquelle est assise l’enfant a probablement été apportée pour cette leçon de tricot ou juste à ce moment précis l’enfnat n’est pas assise confortablement sur cette chaise : j’ai le sentiment dans ce tableau qu’un « problème » se pose dans l’exécution de ce travail : Le livre abandonné sur le rebord de la fenêtre,la pelote de laine qui a roulé sur le sol, l’index dressé de l’enfant, le regard posé sur son ouvrage. La grand mère vient alors à son secours : abandonne sa lecture et les 2 mains posées au dessus de celle de l’enfant est prête à intervenir. 
C’est un véritable geste d’amour entre ces 4 mains.
L’attention se lit aussi sur le visage de la grand mère : elle laisse cependant faire.

Pierre Edouard Frère nous fait entrer dans un intérieur modeste et partager ce moment familial

Il y a beaucoup de tendresse dans ce simple moment de vie.